On est mal partis

Tout à coup au milieu d’un cours, l’alarme Panique à bord a retenti. Ce n’était pas l’alarme incendie mais l’alarme qui correspond au Plan de Protection et Mise en Sécurité. Généralement pour ces alarmes nous prévenons les élèves car ils doivent adopter des attitudes particulières. Or là personne n’avait été prévenu, ni les professeurs, ni les élèves. On s’est donc regardés d’un air « Mais qu’est-ce qu’on fait? » Fallait-il se cacher sous les tables ? S’enfuir dehors ? Scotcher les fenêtres ? Tirer les rideaux ? J’ai fini par aller fermer la porte à clé en laissant les clés sur la porte pour empêcher toute intrusion rapide. Oui mais si finalement c’était un incendie… Je suis allée rouvrir et puis finalement nous sommes descendus dans la cour parce qu’une autre classe y était. Les plombs avaient disjoncté entraînant une fausse alerte. La majorité des classes n’a rien entendu ou n’a eu aucune réaction.

Conclusion : en cas de vrais problèmes, ce sera la grande improvisation, mais ça on s’en doutait.

Publicités

3 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. le-gout-des-autres
    Déc 15, 2016 @ 21:04:12

    Hi hi !
    On dirait nous au lycée pendant la guerre d’Algérie…
    Pas vraiment de progrès depuis.

    Réponse

  2. mab
    Déc 16, 2016 @ 05:22:59

    Pas surprise hélas!

    Réponse

  3. BeB
    Déc 19, 2016 @ 17:44:28

    Personne ne semble avoir eu peur ; c’est déjà ça.

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :