Silence

J’aime l’épaisseur noire du silence, sa couleur ronde, cette absence qui nous entoure. Le silence de la promenade, le silence du retour. J’aimerais habiter le silence moucheté jusqu’à plus soif, m’étendre, m’y oublier. Parfois, je le sens qui me saisit et m’emporte. Désert des mots, vaste immensité.

Publicités

2 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. mab
    Nov 19, 2016 @ 06:51:40

    Chut…

    Réponse

  2. BeB
    Nov 21, 2016 @ 21:52:46

    Je contemple le silence rendu visible par tes mots.

    Raymond Devos aurait apprécié
    cf. son sketch Un ange passe :
    « quand on demande aux gens d’observer le silence, au lieu de l’observer, comme on observe une éclipse de lune, ils l’écoutent ! »

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :