Sur le chemin

Après avoir nagé le vendredi midi, j’aime repartir par le chemin de la piscine. Il emprunte des rues et des impasses tranquilles, proches de la voie ferrée. A l’aller nous discutons avec ma collègue d’anglais et choisissons notre maison. Chacune la sienne et nos regards pétillants s’allouent une parcelle de rêve. Derrière la voie ferrée, il reste de discrètes maisons de banlieue, choyées par leurs propriétaires. Tout respire la tranquillité, presqu’aucune circulation. Le chat roux habite une roulotte et nous le saluons (je lui parle quand je reviens seule au retour). Un ouvrier assis à même le trottoir derrière son camion mange un sandwich (un peu surpris par ma présence car tout autre promeneur semble être un envahisseur). Dans le mini jardin d’une mini maison quelques nains de jardin ; plus loin dans une petite cour d’immeuble, un chat, une voiture ancienne rose bonbon, un séchoir avec du linge. Ce retour est une promenade du bonheur et quand je sors de l’impasse, il me semble sortir d’un autre monde pour replonger dans celui de la ville normative. Franchir le pont au-dessus de la voie, emprunter la rue du collège, pousser la porte et garder toutes ces images secrètes.

Publicités

2 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. mab
    Oct 02, 2016 @ 05:15:20

    Un dépaysement total quasi exotique.

    Réponse

  2. BeB
    Oct 02, 2016 @ 19:09:40

    L’atmosphère des photos de Doisneau pour toi toute seule, incarnée en vrai et au présent !

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :