Par le bout de la ficelle

Je tire deux petits visons par une ficelle. Ces bêtes douces et aplaties avec leurs petits bouts de museaux noirs et durs me fascinent. Je les traîne comme de petits chiens et ils m’obéissent. J’imagine qu’ils ne sont pas arrivés dans mes mains par hasard. J’ai dû farfouiller dans un placard, les dénicher, demander à quoi ça sert et si je pouvais jouer avec. Qui m’a donné la ficelle ? Ils sont doux mais je ne crois pas être très tendre avec eux. Ma grand-mère me laisse jouer. Je les adore. Initialement je crois que cela servait à tenir chaud au cou et que cela devait être très élégant.

Publicités

1 commentaire (+ vous participez ?)

  1. BeB
    Sep 21, 2016 @ 21:01:02

    Je n’aurais jamais pensé jouer avec une pièce de vêtement portée par un adulte lorsque j’étais enfant. Quelle enfant espiègle et inventive devais-tu être ! Il est vrai que ces petites bêtes appartenaient à ta grand-mère et qu’elle ne devait penser qu’à te faire plaisir. Je n’ai jamais vu de visons comme tu les décris. Peut-être quelque chose de similaire qui appartenait je crois bien à l’une de mes tantes : un col de renard qui devait avoir un museau et une queue et je me demande s’il n’avait pas aussi ses pattes ! Comment pouvait-on porter ce type de choses…

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :