Vaccin pour la rentrée

Athènes Milos : un petit avion à hélices secoué par les rafales de vent et la souriante hôtesse de l’air qui nous offre rafraîchissements et douceurs en trente minutes chrono.

La terre sèche, le blanc, les rafales de vent, la mer nerveuse par endroits qui nous rappelle qu’elle n’est pas un sirop mais le terreau des marins et des pirates.

Les tamaris qui ourlent et ombragent les plages, l’eau translucide, fraîche.

L’ouzo troublé par un trio de glaçons, poulpes grillés, tzatziki, figues vertes, olives charnues.

 

Publicités

5 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. mab
    Août 30, 2016 @ 06:37:32

    C’était bien alors.

    Réponse

  2. BeB
    Août 30, 2016 @ 12:33:18

    Je sais maintenant où tu étais exactement dans les Cyclades, et ma curiosité est maintenant satisfaite, avec le plaisir de me retrouver dans toute île grecque avec tes visions et ton ressenti encore empreints de là-bas.
    J’ai aimé Hydra, Spetzae, Egine, Rhodes, Santorin, la Crête, Mykonos, Paros, Tinos mais pas Milos où je ne suis pas allée. A l’époque, je crois bien que Milos n’était pas très fréquentée par les visiteurs étrangers et peut-être est-ce encore le cas par rapport aux autres plus connues..Je ne sais si tu as voulu nous poster une image d’elle – c’est qu’un petit carré de 3 mm de haut et large, bleu, avec une pointe de blanc dans le haut du bleu, une tache verte rebondie dans le bas et une barre transversale oblique brun clair vient à la fin de ton texte. ; après tout, on peut partir dessus pour rêver après avoir savouré tes mots évocateurs !.

    Réponse

  3. BeB
    Août 30, 2016 @ 12:38:57

    Je rectifie :
    Il faut lire : « Je n’ai jamais vu Milos »
    et oublier « mais pas Milos où je ne suis pas allée ».
    Ce « pas Milos » ne me va pas : je suis sûre que j’aimerais Milos…
    Et j’aimerais bien y être bien que les rochers et la mer bretonne des Côtes-d’Armor pris sous un chaud soleil – mais pas la Canicule ! – m’y aient fait un peu penser la semaine dernière.

    Réponse

  4. Virginie M.
    Sep 24, 2016 @ 19:53:48

    Belle évocation des Cyclades. Et de Milos, un paradis.
    (j’en profite pour vous dire combien j’apprécie votre blog. C’est un vrai bonheur de vous lire !).

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :