Vaccin pour la rentrée

Athènes Milos : un petit avion à hélices secoué par les rafales de vent et la souriante hôtesse de l’air qui nous offre rafraîchissements et douceurs en trente minutes chrono.

La terre sèche, le blanc, les rafales de vent, la mer nerveuse par endroits qui nous rappelle qu’elle n’est pas un sirop mais le terreau des marins et des pirates.

Les tamaris qui ourlent et ombragent les plages, l’eau translucide, fraîche.

L’ouzo troublé par un trio de glaçons, poulpes grillés, tzatziki, figues vertes, olives charnues.

 

Publicités