Bande de sauvages

J’ai entamé avec courage et succès un régime qui m’a permis de perdre le kilo et demi insidieux qui s’était greffé autour de ma taille. Ainsi plus aucun grignotage et plus aucun retour au sucre après le dîner.

Après une semaine de souffrances j’allais prendre ce soir un petit morceau de nougat quand Avaleur de steak s’est dressé entre ma main et le mets tentateur en hurlant « Police du nougat ». Aussitôt Manga girl est arrivée et ils m’ont expulsée de la cuisine sans aucune pitié.

Publicités

C’est mal

« C’est toi qui a fait une recherche – Comment cultiver la Marijuana- ? » me demande Manga girl qui vient de se saisir de l’ipad.

Pffff ! Que répondre à « Big eyes is watching you » ?

« Non, c’est ton père. »

Les absents ont bon dos.

Le plateau

Hier soir, après avoir dîné à La Roche Guyon nous avons décidé de partir en balade autour du château. Tout était calme sur la place du village. Un calme presque pesant qui laisse deviner une forme d’ennui. Nous avons repris la voiture et avons suivi une route fine qui montait. Arrivés sur le plateau, il ne restait plus qu’à suivre à l’aventure un de ces chemins à travers un bois touffu pour rejoindre les ruines du château médiéval. Entre chien et loup. Je crois avoir oublié combien j’aime me promener ces heures du soir proches du solstice d’été. Nous sommes revenus sur le plateau et avons longé la route. Aucun paysage merveilleux, juste l’étendue. Les lignes droites des champs cultivés, les taches claires des pylônes, la lumière des usines et puis le ciel.

 

Non

J‘ai programmé un week-end à Giverny pour faire découvrir aux enfants la maison et les jardins de Monet. Avaleur de steak m’a annoncé qu’il était inscrit à un concours d’informatique ce week-end de la Pentecôte. Quant à Manga girl elle est montée sur ses grands chevaux. Non ! Non ! Non! Je n’irai pas. On ruinait son week-end. Elle devait faire ses devoirs, voir une copine. Non !

Tant d’enthousiasme m’a fait chaud au cœur. Néanmoins les autorités familiales ont décidé que Manga girl du haut de ses treize ans viendrait avec nous.

Lisbonne

20160503_110810

Image