Intelligence

En regardant « ce soir ou jamais » vendredi soir dernier, j’ai écouté un débat passionnant sur les opportunités et les risques que représentent les robots et l’intelligence artificielle. Toutes les questions et tous les échanges étaient intéressants et interrogeaient notre futur. Qui et où sont les robots ? Comment contrôler une programmation qui devient plus rapide que notre propre capacité à réfléchir ? Comment ne pas projeter une âme, des sentiments, des émotions à une machine qui en est totalement dépourvue ? Entre science et gros sous, que deviendront ces extraordinaires joujoux ? Peuvent-ils nous manipuler à notre insu ? J’aimerais bien être une petite souris pour revenir tous les cent ans voir ce que sont devenus la Terre et ses habitants.

Publicités

5 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. le-gout-des-autres
    Mar 14, 2016 @ 18:24:17

    Ne te tracasse pas.
    Encore un effort et les avancées de l’humanité se cantonneront au top ten de FB…

    Réponse

  2. mab
    Mar 15, 2016 @ 07:10:18

    Le robot google a perdu au jeu de go, incroyable!

    Réponse

  3. BeB
    Mar 15, 2016 @ 15:38:14

    Lu un article de presse du psy Serge Tisseron, où il pense que les robots seront pourvus d’émotions – et nous ne ferons pas que projeter les nôtres sur eux – de parole et d’intelligence ! On oubliera que ce sont des machines et on les préférera aux humains ! Le problème : les droits des humains, pour qu’un homme ne soit pas maltraité par un robot ! Car déjà des gens demanderaient des lois protégeant les robots de la maltraitance des humains, suite à l’incident récent dans l’expérimentation d’un robot !

    Réponse

  4. livfourmi
    Mar 17, 2016 @ 07:57:37

    Comme, on ne peut pas projeter une âme, des sentiments, des émotions à une machine, il n’y aura que certaines voies possibles. D’où le risque de ne pas prendre en compte tous les éléments…

    Réponse

  5. BeB
    Avr 15, 2016 @ 14:39:46

    Une phrase de Georges Bernanos, lue à l’instant, alors qu’un mois s’est écoulé depuis ton billet, et qui me le rappelle. Elle résume le propos de son livre La France contre les robots (1946) : « on ne comprend absolument rien à la civilisation moderne si l’on n’admet pas d’abord qu’elle est une conspiration universelle contre toute espèce de vie intérieure. ».

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :