L’abricotier

En remontant la rue, celle qui mène au métro. Je n’avais jamais vu d’abricotier avant de m’installer dans cette ville. C’est en marchant un soir d’été, en observant sur le trottoir ces fruits mûrs écrasés que j’ai fini par relever les yeux. Au centre de la cour d’une maison, l’occupant presque totalement, cet arbre majestueux était couvert de fruits. C’est un abricotier immense aux feuilles vert sombre, larges ovales partagés par des nervures profondes. Il est magnifique, digne, majestueux, rien ne semble pouvoir le modifier.
Poussé là, offert aux yeux de tous, inatteignable et chaque année, posé en grappe ce fruit à la couleur unique. Si haut au-dessus de nos têtes qu’ils pourraient nous échapper : les abricots, orange dodu, insolents, un peu bêtes sur le feuillage mystérieux. On rêverait d’une porte ouverte, d’un jour où l’inconnu, le propriétaire nous laisserait approcher. Mais comment les cueillir ? Plonger ses dents dans la chair innocente? De nos mains, de nos perches, décrocher, détacher ? Non, l’arbre conserve ces fruits. Il est là, superbe et interdit.

Publicités

6 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Livfourmi
    Juin 14, 2015 @ 12:22:57

    Je suis toujours surprise du prix des abricots. Pourtant ce n’est un fruit exotique. Ça doit être parce qu’il est interdit. J’ai enfin compris.

    Réponse

  2. whiterabbit
    Juin 15, 2015 @ 18:35:04

    Cela me rapelle un été en hongrie chez des amis, dans le jardin poussaient quelques abricotiers. J’en ai fait une cure matin, midi et soir…

    Réponse

  3. mab
    Juin 16, 2015 @ 04:40:16

    Quelle chance d’avoir cet arbre offert aux regards

    Réponse

  4. Anita
    Juin 17, 2015 @ 14:09:06

    Je ne me souviens pas d’en avoir vus avec des fruits. Tu n’as pas pris de photo ?
    Dans la Drôme, je me souviens de vergers magnifiques ! Je raffole de ces fruits, et aussi des tartes aux abricots.

    Réponse

  5. le-gout-des-autres
    Juin 19, 2015 @ 07:24:19

    Si tu restes assez longtemps, il va bien finir par en tomber un ou plus.
    Tu vas pouvoir les goûter.
    Au moins tu sauras ce qu’est un abricot sans pesticide, sans bidouillage.
    Bien lavé il ne sentira même plus l’essence.
    Un abricot bio, un vrai.

    Réponse

  6. BeB
    Juin 21, 2015 @ 15:50:38

    Tu aurais pu au moins récupérer les amandes des noyaux dans tes abricots écrasés. Il y a des gens qui les mangent, amères ou douces : elles auraient beaucoup de vertus. Et pourtant, les amères contiennent du… cyanure. En manger énormément ne serait pas très recommandé.
    Si les amandes des abricots écrasés que tu trouves dans cette rue sont douces, ce serait beaucoup moins dangereux ni ce n’est pas du tout…Alors, bonne récolte ! La saison ne fait que commencer.

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :