De la tranquillité

J’ai eu une pensée émue pour cette jeune mère ce matin dans le parc. Son aîné m’avait dépassée à vélo et j’ai entendu la jeune femme crier « Eléonore » tandis que la cycliste haute comme trois pommes filait sans rien entendre. La jeune femme s’est mise à courir en ballerines plates, vernies, noires, imaginant déjà la fillette perdue, sortant du parc, face à la meute des voitures, percutée, enlevée… Continuant mon chemin j’arrivais à la hauteur du cadet, 24 mois, casqué, immobile sur son tricycle, fixant de ses yeux noirs la silhouette maternelle. Quand celle-ci eut franchi la distance réglementaire des 100 mètres qui permet à tout petit d’imaginer la disparition de l’être qui lui a donné vie, il s’est mis à crier sur un ton déchirant « Maman !!!!! ». J’arrivais juste à sa hauteur, je n’ai pas osé m’approcher et lui suggérer d’appuyer sur les pédales de son vélo pour rejoindre « maman » ; j’ai craint que l’arrivée d’une figure étrangère déclenche un cataclysme de hurlements. Néanmoins j’ai pensé à cette jeune maman dont la promenade dominicale se terminait par le grand classique du grand qui s’est barré je ne sais où tandis que le petit hurle à la mort et refuse d’avancer. Ah ! qu’il est agréable d’avoir des ados qui font la très grasse matinée du dimanche.

Publicités

1 commentaire (+ vous participez ?)

  1. livfourmi
    Jan 20, 2015 @ 10:29:39

    Je confirme

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :