Comment?

Comment démonter le discours haineux ?
Comment faire en sorte que les mots « venger le prophète », « venger le peuple palestinien » ne sonnent plus justes aux oreilles de certains de nos concitoyens ?
Comment faire pour que mes jeunes élèves musulmans surmontent leur malaise ? Une détresse certaine se lit dans leurs yeux « respecter le prophète sans passer pour un traître » « être citoyen d’un pays qui accepte la critique de la religion ». Tout ceci n’est pas facile.
Comment faire pour qu’il n’y ait plus des hommes armes au poing devant les synagogues ?
Certaines choses doivent nous mettre de bonne humeur :
Les millions de manifestants qui ont marché ensemble, qui ont souri les uns aux autres, compressés dans cette foule bienveillante.
La solidarité des dirigeants européens et internationaux.
La venue de Mahmoud Abbas. J’ai trouvé cela courageux et symbolique.
La non-invitation de Marine Le Pen.

Publicités

7 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. le-gout-des-autres
    Jan 13, 2015 @ 21:25:48

    C’est à vous les profs de faire en sorte que vos élèves ne soient pas à court d’arguments au point de n’avoir plus que le flingue pour argument.
    Non ?

    Réponse

  2. le-gout-des-autres
    Jan 13, 2015 @ 21:27:30

    Ce n’est pas facile, mais bon.
    C’est votre job.
    Comme celui des parents est d’éduquer leurs enfant et leur expliquer qu’ils doivent aussi écouter leurs profs.

    Réponse

  3. Janine
    Jan 13, 2015 @ 21:54:55

    Janine
    Peut-être rappeler fermement que la France est un pays laïque, que l’école est laïque, que l’espace public est laïque alors que la religion est du domaine privé.
    Rappeler quelques fondamentaux : définition de la démocratie, et de la laïcité.
    Facile à dire, peut-être, mais essayer quand même et revenir à la charge sans se laisser décourager. Sinon on baisse les bras et on laisse la place aux extrêmistes.
    Allez, courage !!!

    Réponse

  4. mab
    Jan 14, 2015 @ 06:55:41

    Lourde responsabilité mais profs et parents devraient s’en sortir.

    Réponse

  5. heure-bleue
    Jan 14, 2015 @ 11:41:08

    Trop tard pour toi, c’est aux parents de les éduquer petits et comme les garçons sont traités comme de petits rois, ils acceptent très mal la frustration, dans le coin où habite mon fils, il y a une cité, je suis effarée de voir les téléphones et les baskets, les mères finissent par avoir peur de leurs fils…

    Réponse

  6. BeB
    Jan 14, 2015 @ 12:40:43

    Ai entendu un enseignant de philosophie parler de la seule réponse qu’il voyait à son niveau dans le cadre de son métier, : faire apprendre par coeur, dans toutes les classes, les plus beaux textes sur le doute et la tolérance, et les faire répéter année après année.. Parler et discuter autour bien sûr. Un travail d’éducation à la tolérance et au doute à faire bien avant les classes que tu as.
    Et la philo dès la maternelle.
    Un psychanalyste citait certains passages de Tartuffe, toujours à apprendre par coeur.. , qui ne manquerait pas d’opérer d’une façon même souterraine si la raison ne suffisait pas..

    Quel désarroi d’être face à ces questions sans réponses. Alors qu’il y a urgence.

    Travail de fourmi pour toi.

    Réponse

  7. BeB
    Jan 15, 2015 @ 11:30:26

    Najat Vallaud-Belkacem vient de dire que « l’école est en première ligne contre l’intégrisme ». Tu le sais bien sûr. Tu lui envoies tes questions ?

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :