Remake

Aujourd’hui, j’ai fait Mme de Sévigné, dans une improvisation totale, sans robe ni maquillage (dommage), pour réveiller mes élèves qui étaient à leur quatrième heure de cours de la matinée et leur deuxième heure de français successive. Nous avons imaginé que le collège était la cour de Versailles et que je venais d’y apprendre une nouvelle impensable.
Je rentre chez moi (à savoir la salle de classe) dans la précipitation, je claque la porte et me jette sur mon bureau…
– Alors comme elle n’a pas de téléphone, que va-t-elle faire ?
– Elle va écrire une lettre. (Trop forts, mes élèves !)
Et me voici en train de lire la lettre adressée à M. de Coulanges :
« Je m’en vais vous mander la chose la plus étonnante, la plus surprenante, la plus merveilleuse, la plus miraculeuse, la plus triomphante, la plus étourdissante, la plus inouïe, la plus singulière, la plus extraordinaire, la plus incroyable, la plus imprévue, la plus grande, la plus petite, la plus rare, la plus commune, la plus éclatante, la plus secrète jusqu’aujourd’hui, la plus brillante, ,la plus digne d’envie : enfin une chose dont on ne trouve qu’un exemples dans les siècles passés, encore cet exemple n’est-il pas juste; une chose que l’on ne peut pas croire à Paris (comment la pourrait-on croire à Lyon ?); une chose qui fait crier miséricorde à tout le monde… »
Enfin pour leur faire comprendre le caractère prodigieusement inouï et insensé du mariage entre Monsieur de Lauzun et Mademoiselle, nièce du roi, j ‘ai cherché, en une fraction de seconde, un exemple qui puisse les faire réagir.
– C’est comme si vous veniez d’apprendre que François Hollande allait épouser Angelina Jolie.
Alors là, j’ai récolté ce que j’attendais dans un brouhaha de salon du XXIe siècle, je n’existais plus, ils étaient tous en train de s’étrangler, de s’apostropher et de s’exclamer sur ce mariage annoncé.

Publicités

3 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. samantdi
    Jan 06, 2015 @ 19:31:10

    Cela me fait penser que, pour faire comprendre le mariage prévu entre Agnès et Arnolphe dans l’Ecole des Femmes, j’avais donné comme comparaison le mariage (supposé, bien sûr) d’une des filles de la classe avec le professeur d’anglais, quinquagénaire old school célèbre pour ses poils dans le nez. Effet garanti avec exclamations scandalisées !

    (Maintenant que je suis quinquégénaire moi même, je ne me hasarde plus à cela, 🙂

    Réponse

  2. mab
    Jan 07, 2015 @ 06:30:15

    Se sont-ils rendus compte qu’il y avait d’autres mots que génial ou cool?

    Réponse

  3. livfourmi
    Jan 08, 2015 @ 06:44:48

    J’adorerais t’avoir comme prof.

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :