Marcher les pieds nus.

L’année scolaire se termine. J’ai commencé à accrocher les wagons pour l’année prochaine en allant visiter mon futur collège et en préparant quelques séquences pour mes futures 4ème.  Je suis retournée dans mon ancienne école pour fêter le départ en retraite d’un ancien collègue. J’ai peine à croire qu’une année s’est seulement écoulée. Pourtant le cordon ombilical n’est pas encore vraiment coupé.

Cette dernière journée au collège m’a laissé un goût amer. La dernière réunion en séance plénière ressemblait étrangement à un tribunal d’inquisition pour la nouvelle principale. J’ai admiré l’art consommé de certains de mes collègues pour assassiner en douceur. En tout cas le torchon brûle et les grenouilles réclament un monarque éclairé. Le fiel et l’esprit de clan étaient sur les bouches. Ma tutrice électron libre, littéraire et bienveillant était écœurée. J’ai eu beaucoup de chance de l’avoir à mes côtés.

Dans mes bagages, Les mémoires d’Hadrien, le Cid, Claude Gueux. Je lève l’ancre pour une semaine.

Publicités

7 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. mab
    Juil 05, 2014 @ 05:23:39

    Une semaine pour lire ou relire tout ça!

    Réponse

  2. Fauvette
    Juil 05, 2014 @ 09:12:38

    Le fiel et l’esprit de clan… Pas très reluisant n’est-ce-pas ? Décourageant même.
    Comme dans la plupart des entreprises privées aussi… On dirait que c’est universel la bêtise, l’envie, la méchanceté…

    Bonnes vacances et bonnes lectures Seringat !

    Réponse

  3. liliplume
    Juil 05, 2014 @ 20:03:28

    bon vent alors !

    Réponse

  4. BeB
    Juil 07, 2014 @ 07:25:45

    Ce sera bien de marcher pieds nus sur le sable en lisant, en écoutant les vagues ou en cheminant sur un sentier de montagne. Et en te posant de temps en temps, dans la nature et dans tes trois livres. Les ensoleiller et les aérer d’ailleurs leur fera plus de bien que de les lire dans un jardin parisien, du moins pour le moment parce que c’est toujours la grisaille ici ! C’est déjà cela qu’il ne pleuve pas (comme hier). Bonne semaine Seringat avec les compagnons ( costauds !) que tu t’es choisis pour cette échappée.

    Réponse

  5. eleonortrois
    Juil 10, 2014 @ 20:29:17

    C’est souvent la partie « ressources humaines » (les collègues, les relations avec et entre eux) d’un travail qui est la plus complexe…et parfois la plus frustrante !
    En tout cas bravo pour cette première année que tu as passée et dépassée comme on franchit un cap en navigation : sans relâcher en détermination !
    Bonne échappée, bel été à toi

    Réponse

  6. le-gout-des-autres
    Juil 11, 2014 @ 09:42:50

    Tu aurais dû ajouter « Le prince » à ta pile, j’ai l’impression que ça te serait utile…

    Réponse

  7. heure-bleue
    Juil 15, 2014 @ 09:03:33

    En fait, tu vis l’école à vie, les clans, les fâcheries, les rapporteuses…

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :