Les feux de l’Olympe

Le bruit des armes a résonné aujourd’hui dans la classe. Achille, Hector, Patrocle étaient convoqués pour des combats sans merci. Quel bonheur sur le visage de mes sixièmes ! Ces dieux qui se chamaillent, séduisent et se jouent des terriens. Pâris, bien embêté avec sa pomme, qui finit par la donner à Aphrodite, qui lui donne la plus femme du monde, Hélène, mais Hélène est mariée à Ménélas qui va voir son frère Agamemnon (ce nom les a fait rire) qui décide de réunir tous les guerriers grecs dont Achille, the super héros et Ulysse the intello de la bande pendant que Pâris et Hélène roucoulent à Troie. Et puis ça se dispute entre Grecs : colère d’Achille contre Agamemnon qui le prive de sa captive Briséis (mais Madame, est-ce qu’elle l’aime Briséis si c’est sa captive ? J’enjolive l’affaire en faisant d’Achille, the vrai mec, the super héros, the tablettes de chocolat dont Briséis finit par tomber amoureux (et je vois également toutes les filles de la classe se pâmer)). Hector, the super héros troyen qui tue Patrocle. Pour la plus grande joie de mes élèves, le retour aux armes d’Achille. La dépouille d’Hector traînée par le char d’Achille (les yeux des garçons luisent de plaisir et d’horreur…). La ruse d’Ulysse, la destruction de Troie, la mort d’Achille par une flèche de Pâris (mais Madame, qu’est-ce qu’il devient Pâris ?) et puis on part avec Andromaque et Pyrrhus… et mes élèves ont toujours les yeux écarquillés.

Du sang, des larmes, de l’amour, de la haine, de la jalousie, de l’amitié et les Dieux qui tirent les ficelles… voilà une recette qui plaît toujours !

Publicités

6 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. le-gout-des-autres
    Juin 12, 2014 @ 20:11:16

    « qui va voir son frère Agamemnon (ce nom les a fait rire) »

    C’est étrange, ce nom m’a fait -et ceux que j’ai connus- rire aussi.
    D’une façon un peu gênée.
    Je ne sais pourquoi il a quelque chose qui fait a toujours fit penser aux garçons à mamelle, plus exactement aux seins.
    Que veux tu, les garçons sont comme ça…

    Réponse

  2. le-gout-des-autres
    Juin 12, 2014 @ 20:14:18

    En ordre et avec les bons mots dans le bon sens ça donne « Je ne sais pourquoi il a quelque chose qui a fait, aux garçons, toujours penser à mamelle, plus exactement aux seins. « 

    Réponse

  3. le-gout-des-autres
    Juin 12, 2014 @ 20:15:05

    PS : En ordre et avec les bons mots dans le bon sens ça donne « Je ne sais pourquoi il a quelque chose qui a fait, aux garçons, toujours penser à mamelle, plus exactement aux seins. « 

    Réponse

  4. Fauvette
    Juin 13, 2014 @ 12:18:13

    Raconté ainsi c’est captivant !

    Réponse

  5. mab
    Juin 14, 2014 @ 05:06:44

    Du sang, des larmes et du sexe, la recette marche toujours.

    Réponse

  6. BeB
    Juin 14, 2014 @ 20:06:51

    Qu’est-ce que tu as dû t’amuser. Parce que tu m’as beaucoup amusée en racontant les choses ainsi. Je crois qu’ils se souviendront de cette épopée !

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :