Dur, dur, le dernier mois.

Un premier sixième me demande « On colle la feuille, Madame ?». Oui, je l’ai déjà dit. Un deuxième sixième me demande avec une fraîcheur certes innocente « On la colle la feuille Madame ? ». Et je réponds « Le prochain qui me demande si on colle la feuille, je le colle ». ça tombait bien, on venait de faire une leçon sur le sens figuré et le sens propre.

Quant aux troisièmes, ils sont proches de l’état végétatif. Ils connaissent par cœur la date de la fin de saisie des notes, au point que c’est eux qui m’ont prévenue que si je faisais une évaluation la semaine prochaine, je ne pourrai pas rentrer les notes sur le système informatique. Ils connaissent par cœur la date de leur conseil, jeudi 5 prochain. Ils me font progressivement comprendre que je ne vais plus tirer grand-chose d’eux. Ils sont bavards. Mais tant pis, il me reste un petit bout de poésie engagée à terminer et la nouvelle Cannibale à faire.

Enfin je me traîne la phrase complexe dans les trois niveaux, 6ème, 5ème, 3ème.

Publicités

6 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. le-gout-des-autres
    Mai 28, 2014 @ 17:22:31

    Evite de leur parler de chercher et ordonner le champ lexical de la sensualité dans un poème de Baudelaire.
    Tu vas leur gâcher les mouvements hormonaux…

    Réponse

  2. samantdi
    Mai 29, 2014 @ 17:35:45

    Pareil pour la phrase complexe, cette plaie du mois de juin…. Et mes 3èmes sont alternent état végétatif et surexcitation !

    Bon courage, collègue. 🙂

    Réponse

  3. BeB
    Mai 29, 2014 @ 19:41:28

    – Ils sont collants ces sixièmes…
    – Ta nouvelle Cannibale – je ne sais ce que c’est…- . Je ne sais s’ils doivent faire une nouvelle sur le thème.. Si tu en fais une, tu pourrais les transformer en végétaux et donner un nom de légume à chaque énergumène. Cela me poursuit, il me semble déjà l’avoir écrit, soudain, quand tu parlais de tes troisièmes. Ensuite, rien de plus facile pour les croquer tout crus. Ou les faire cuire à petit feu. Sans doute ont-ils encore l’allure qu’ils avaient au début de l’année, celle d’un haricot vert ou d’une asperge – bien qu’en un an, certains d’eux se seront sans doute étoffés.
    – Enfin, je viens d’apprendre ce qu’est une phrase complexe ! En regardant sa définition, que je colle ici. Comme quoi, il faut dire « pour chaque phrase complexe, s’il s’agit de juxtaposition, de coordination ou de subordination ». . Bref, bien vrai que l’on apprend à tout âge…

    Réponse

  4. mab
    Mai 30, 2014 @ 06:34:35

    Vivement les vacances pour toi et tes élèves.

    Réponse

  5. Fauvette
    Mai 30, 2014 @ 08:46:35

    Mais cela va passer très vite ce dernier mois, ne t’inquiète pas !

    Réponse

  6. berthoise
    Mai 31, 2014 @ 17:37:42

    Les troisièmes doivent être à peu près aussi productifs que les CM2.
    J’ai terminé mon dernier remplacement, je ne sais pas où j’irai lundi. Je suis en vacances. 😉

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :