Les pensées

Après cinq années l’olivier était miséreux dans son pot. La cochenille l’a attaqué. Je l’ai rempoté dans du terreau frais, une petite taille et j’espère qu’il repartira. Poser les pensées. Elles dodelinent dans le vent. Sentir leur parfum de miel. Arroser.

Ce matin, en passant dans le mail qui longe le conservatoire, le tapis de feuilles était si épais, qu’il absorbait le bruit des pas.

Un déjeuner japonais avec Clo.

Le cinéma l’Arlequin avec les enfants. Nous sommes allés voir Sur le chemin de l’école.

Je voulais mettre une photos des pensées mais je n’y arrive pas sur ce nouvel appareil moderne. Tant pis.

Publicités

4 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. eleonortrois
    Oct 30, 2013 @ 06:31:48

    Chez nous seules les fougères transplantées du Cotentin survivent… Je referai les jardinières à mon retour.

    Réponse

  2. mab
    Oct 30, 2013 @ 07:24:39

    Les feuilles mortes se ramassent à la pelle…

    Réponse

  3. BeB
    Oct 30, 2013 @ 09:57:24

    à défaut de photo, un haïku sur la pensée (je ne sais d’où il vient…) :

    Elle est très modeste
    C’est l’ambition de la fleur
    Pensée de couleur

    Réponse

  4. le-gout-des-autres
    Oct 31, 2013 @ 20:15:55

    Tu es sûre que novembre dans le nord du pays est bon gage de succès quand on replante un olivier.
    Ça ne sent pas franchement la réussite…

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :