Au revoir Madame, Bonnes vacances

Vendredi dernier à 15h30, ils sont entrés dans la classe particulièrement excités. Globalement, j’arrive maintenant à faire cours avec ces troisièmes mais là…

Pour se justifier certains m’ont dit :

-Vous êtes notre dernière heure de cours.

A travers le brouhaha, J’ai fini par leur annoncer calmement que j’avais prévu de faire un certain nombre de choses avant leur évaluation (et oui, j’avais prévu une petite évaluation) et que je tenais à les faire, tant pis si cela nous prenait du temps.

Ils ont fini par se calmer et par râler quand ils ont compris que c’était, en plus, un travail de recherche que je leur filai pour les vacances. Ensuite, il y a eu un silence de mort pendant l’évaluation.

Djami face à moi lançait un regard très oblique sur la feuille de son voisin, je le rappelai à l’ordre.

–      Vous exagérez, Madame, je n’ai même pas encore commencé à regarder.

Ce mignon lapsus, capté par l’ensemble du premier rang, nous a bien fait sourire.

C’était agréable ce silence sauf que cela faisait ressortir l’animation qu’il y avait dans la salle à côté.

–      C’est pas possible.

–      Mais ils font quoi ?

–      C’est la voix de Steeve.

–      Madame, on peut pas se concentrer.

–      Font un goûter ou quoi ?

–      Madame, est-ce que je peux aller leur dire ?

Bien sûr, le silence absolu se paie, surtout un dernier jour, une dernière heure. La pression s’accumule… Par conséquent, la correction du contrôle a provoqué des scènes de liesse. Je m’arrête, certains s’énervent contre les agités. « Bordel, vous faites chier ». « Ce sont des animaux » Je sens que la journée a dû être difficile de manière générale et quelques uns en ont assez de l’agitation des autres. J’ai un petit pincement au cœur, mais la reconnaissance d’un conditionnel, d’un passage au discours indirect les font trépigner de joie. Et puis cela a sonné…

Au revoir, Madame. Bonnes vacances. Au revoir. Bonnes vacances, Madame. Ils y tiennent. Certains font le détour jusqu’au bureau. Au revoir, Madame. Bonnes vacances.

 

Publicités

6 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. liliplume
    Oct 24, 2013 @ 18:14:35

    apparemment tu es adoptée !!!

    Réponse

  2. le-gout-des-autres
    Oct 24, 2013 @ 20:19:49

    Au revoir Madame. Bonnes vacances

    Réponse

  3. mab
    Oct 25, 2013 @ 05:26:32

    Plus qu’une semaine madame.

    Réponse

  4. ab
    Oct 26, 2013 @ 12:04:07

    Il est touchant ce « Au revoir Madame, Bonnes Vacances ».

    Réponse

  5. BeB
    Oct 27, 2013 @ 10:15:56

    Tu vas lanterner et t’ébaudir le plus possible j’espère ! Je n’ai pas retrouvé le site des mots anciens oubliés que tu nous avais communiqués, dont tu étais grande amatrice à un moment donné pour essayer de t’extraire de notre modernité, mais j’ai au moins trouvé ces deux verbes pour te souhaiter de prendre un bon temps de repos et de distractions.

    Réponse

  6. BeB
    Nov 02, 2013 @ 16:39:06

    J’ai retrouvé le site des obsolètes à prise rapide mais pas possible de trouver une expression désuète pour dire « bonnes vacances ». De toute façon, c’est dépassé maintenant, tes vacances touchent à leur fin. Alors voilà mes souhaits de bon week-end et surtout de BONNE RENTREE. Ménage-toi aussi… Je suis sûre que tu t’en sors très bien et que cela va continuer – malgré les copies souvent décourageantes.

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :