Par ici

J’ai pris la rue des Ecoles puis traversé le boulevard Saint-Michel. On se sent bien par les chemins aimés, connus. J’ai cru d’abord qu’il n’y aurait personne dans cette petite salle du Reflet Médicis. Un peu déçue d’être seule. Juste un sac et une petite valise abandonnés quelques rangs derrière. Qui aurait l’idée de faire un attentat dans cette salle vide (en dehors d’un cerveau un peu paranoïaque comme le mien)? Leur propriétaire est arrivé quelques instants plus tard, et puis douze autres personnes l’ont suivi et je m’en suis réjouie. Le bruit sourd de la porte de la salle, le même arrêt juste après, visage inexpressif et recherche de « la place où l’on va s’asseoir », le pas enfin décidé, le passage légèrement de profil dans le rang et puis l’affaissement dans le fauteuil. Nous étions donc quatorze solitaires à 11H35 ce mardi ensoleillé pour aller voir « Just the wind » un film cruel et bouleversant sur les tziganes en Hongrie. En ressortant, j’ai vu qu’il y avait, à la Filmothèque, une longue queue pour aller voir « Le voyage à Tokyo », un film d’Ozu que j’ai beaucoup aimé.

Remonter le boulevard Saint-Michel, entrer au Luco. Il n’y a pas d’autre jardin qui pousse tant à la bonne humeur. S’asseoir et fermer les yeux. Les bruits de la plage, modifiés par le son si particulier des lourdes chaises métalliques que l’on déplace.  Ouvrir les yeux. Les voiliers voguent paresseusement sur l’eau brillante du grand bassin. Des stores blancs sont tirés aux fenêtres du Sénat. Et le ciel bleu clair, une chaleur parfaite, l’air content des touristes. Se poser ici. Juste à droite un jeune a ôté son tee-shirt et bronze, absorbé par la lecture de sa liseuse. Car on lit au Luxembourg, on se pose, on rêvasse, on papote. Un peu plus loin, une maman mange « Macdo » avec son fils. Je surprends deux jeunes gens, assis confortablement et qui tiennent discrètement un verre de rosé à la main, comme savourant le spectacle.

Oui, qui peut mieux dessiner l’été ?

Le vol gracieux et les cris des sternes arctiques, ces oiseaux fins qui traversent le ciel de l’Islande ?

Ce pin magnifique qui découpait le ciel de Vendée?

Ou bien,  Paris, retrouvé ?

Publicités

7 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. le-gout-des-autres
    Août 21, 2013 @ 09:14:11

    Paris retrouvé.
    Sans aucun doute.

    Réponse

  2. BeB
    Août 21, 2013 @ 11:28:26

    Oh là là ! Tu replonges si vite dans Paris qui t’a peut-être manqué.. J’étais sous les frondaisons de la fontaine de Médicis du Luxembourg hier mardi, peut-être le même jour que toi…et repensais aux transats du jardin de l’Institut Suédois et aux goélands qui tournent et crient au-dessus dans le ciel en vous emportant ailleurs. Entre les deux atmosphères de ces deux jardins, évidemment de taille différente, mon cœur balance …
    Mais je vais te renvoyer vite fait en Islande : j’avais préparé pour ton retour cette vidéo avec la ballade de Lhasa de Sela : Island song
    composée après un voyage en Islande, dont elle disait que la terre était forte, vivante et forte…
    http://www.youtube.com/watch?v=uWpPkQBlrSo
    Peut-être la connais-tu…
    Sinon, et au cas où tu apprécierais : d’autres chants sur : http://www.youtube.com/user/sendereando

    Réponse

  3. BeB
    Août 21, 2013 @ 19:05:36

    NB A propos de ce que Lhasa disait de la terre islandaise, j’ai répété deux fois l’adjectif « forte » par erreur. A remplacer par « étrange ».

    Réponse

  4. liliplume
    Août 21, 2013 @ 19:24:24

    Paris a son charme mais on a laaaaargement le temps d’en profiter, mois après mois

    Réponse

  5. seringat
    Août 22, 2013 @ 19:47:59

    Le goût, Liliplume : c’est vrai qu’on est toujours un peu content de retrouver ses petites habitudes. D’ailleurs, c’était rue de l’école de Médecine et pas la rue des écoles.
    Beb : les images de la chanson de Lhasa racontent bien l’Islande. je ne connaissais pas cette chanteuse mais j’ai cru comprendre qu’elle est est décédée. C’est bien triste. Sinon, je suis allée aujourd’hui à l’Institut suédois, : lecture, chaise longue et glace, un vrai bonheur!

    Réponse

  6. BeB
    Août 22, 2013 @ 20:14:43

    Je suis bien contente que tu aies apprécié ce jardin et son atmosphère. Ils n’ont pas d’expresso mais un long café suédois qui cependant est très bon. Le 4ème arrondissement a de bien jolis jardins (celui de la Maison de l’Europe est aussi agréable, mais pas le même genre..). .. Il faudrait que d’autres arrondissements en prennent de la graine..
    J’ai découvert Lhasa depuis peu. J’aime bien pas mal de ses chants (que l’on trouve aussi sur You Tube : J’arrive à la ville ; La Marée haute ; la Llorona, et d’autres. On peut aussi la voir en personne chanter sur certaines vidéos. En fait, je suis allée écouter un concert de Sonia Wieder Atherton, dans le cadre du festival Classique au vert qui a lieu au Parc Floral en week-end (TB à mon avis.. jusqu’à présent) qui lui a rendu hommage en interprétant un morceau au violoncelle ; elle l’a aussi découverte depuis peu, trois ans après sa disparition et elle nous a dit son projet d’essayer de jouer certaines de ses œuvres.

    Réponse

  7. eleonortrois
    Août 25, 2013 @ 15:12:59

    J’ai traversé tôt ce matin le pont entre Austerlitz et la gare de Lyon, sous la pluie, la Seine était gris-vert, j’avais laissé le soleil derrière moi et pourtant, reconnaître les silhouettes de Paris était comme ouvrir un livre d’un auteur aimé et se réjouir de retrouver un univers et ses histoires…

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :