Chagall

C’est aussi le plaisir de retrouver Alice, quelques attributs magiques comme un sac à dos vert transparent qui étonne les vigiles, se promener au Luxembourg. Il fait bon, il fait chaud. Pique-niquer côté poètes, s’allonger sur le paréo rose et regarder le ruban bleu du ciel encadré par les deux haies nettes de marronniers. On regarde des bébés qui tournebullent sur une couverture. On se dit qu’on en n’aura plus et que c’est quand même mignon. Oui, mais la liberté !!! Les voiliers aussi, le bassin. Tempête de désert. Et Chagall dans tout ça ? Impeccable avec ses bleus, ses verts, ses violets, tous ces animaux et personnages qui volent.

Publicités

2 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. liliplume
    Juil 11, 2013 @ 22:20:45

    une belle journée de vacances !

    Réponse

  2. le-gout-des-autres
    Juil 12, 2013 @ 05:32:00

    Contrairement à Heure-Bleue, je n’ai jamais aimé Chagall.
    Bon, c’est une grande nouvelle mais j’aime bien donner un avis qu’on ne me demande pas.

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :