Trésor

Sur le grand lit. Sa tête posée contre moi. Un oreiller nous sépare. Nous lisons. Des pages épaisses, elles crissent quand on les tourne. Elle lit « La sixième » de Susie Morgenstern, Je lis « Les mots sont adultes » de François Bon. Parfois des petits bruits, des chuintements, souffle léger, toussotement. Ne pas bouger. Sentir le poids de sa tête qui est ailleurs.

Publicités

2 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. liliplume
    Juil 02, 2013 @ 21:20:24

    les meilleurs moments…

    Réponse

  2. El
    Juil 04, 2013 @ 22:54:16

    Encore une fois, j’adore ton art de l’esquisse. Tout y est. On dirait que tu sais très bien dessiner, aussi…

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :