Faire des choix

Je me suis laissée jusqu’à mi-juillet pour mettre un terme au passé. A cette date bizarrement ce blog aura un an. On ne peut pas fermer le passé. Mais tout ce que je sais, tout ce qu’ils m’ont dit, sera là, déposé.

Je ne veux pas me séparer d’eux, je ne veux pas les quitter, je ne veux pas les abandonner.

Déposer une pierre, se durcir, partir.

Je n’ai plus parlé du détachement dans le secondaire, je n’ai pas parlé de mon stage d’observation au collège, je n’ai pas parlé de mon inspection. Le présent qui m’occupe est absent.

A l’été, j’irai au 305 rue de Vaugirard. Leur dernière adresse. Entre Convention et Vaugirard, j’ai dû y passer des dizaines de fois sans le savoir, sans faire attention. Je ne sais pas si j’aurais la force de retrouver leur école, de mener les démarches pour y faire poser une plaque en leur mémoire. Retrouver les autres, aussi. J’imagine la peine de celle ou celui qui comme moi n’y pourrait y retrouver le nom d’un proche.

Publicités

13 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. le-gout-des-autres
    Juin 12, 2013 @ 06:15:11

    Va au MAHJ, tu pourras y demander de faire ajouter leur nom à la longue liste de ceux déjà inscrits.

    Réponse

  2. BeB
    Juin 12, 2013 @ 10:16:45

    Cette nouvelle étape de ton cheminement vers eux – ton caillou déposé devant leur maison puisqu’il n’y a pas de tombe, pour qu’il y dure après ton passage et dise ton attachement, comme dans leur tradition..: ne sera-t-elle pas le début de nouvelles interrogations. maintenant que tu les as fait exister autrement en toi, avec le plus d’intensité possible…

    Réponse

  3. Clo
    Juin 12, 2013 @ 19:16:16

    Je me dis que j’habite tout près… Je pense à toi qui pense à eux.
    Baisers
    Clo

    Réponse

  4. liliplume
    Juin 12, 2013 @ 20:05:45

    une fois que tu auras fait ce que tu crois devoir faire, tu pourras te tourner à nouveau vers le présent.

    Réponse

  5. le-gout-des-autres
    Juin 15, 2013 @ 07:15:49

    « Je me suis laissée jusqu’à mi-juillet pour mettre un terme au passé. »

    Euh… Tu comptes mettre fin à tes jours ?

    Réponse

  6. whiterabbit
    Juin 16, 2013 @ 12:29:10

    ça m’a fait bizarre de lire 305 rue de V. J’ai habité au 306!

    Réponse

  7. BeB
    Juin 16, 2013 @ 18:52:41

    Un an, la durée d’un deuil… Au bout d’un an, pour ceux de leur tradition, la plupart déposent une petite pierre sur une tombe…
    Comme si cette durée était inscrite en toi… Comme si tu retrouvais un geste ancestral…

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :