Des livres

Montaigne aurait été un parfait blogueur. Pour preuve, ces quelques lignes extraites du chapitre Des livres : « A même (de même) que mes rêveries se présentent, je les entasse : tantôt elles se pressent en foule, tantôt elles se traînent à la file. Je veux qu’on voie mon pas naturel et ordinaire, ainsi détraqué qu’il est. Je me laisse aller comme je me trouve. »

En vrac, quelques extraits :

«  Mon dessein est de passer doucement, et non laborieusement, ce qui me reste de vie. Il n’est rien pour quoi je me veuille rompre la tête. Je ne cherche aux livres qu’à m’y donner du plaisir par un honnête amusement (…) Si ce livre me fâche, j’en prends un autre, et ne m’y adonne qu’aux heures où l’ennui de ne rien faire commence à me saisir. »

On n’est pas seul à tout oublier, voire à relire les pages qu’on a lues la veille.

« Pour subvenir (suppléer) un peu à la trahison de ma mémoire et à son défaut, si extrême qu’il m’est advenu plus d’une fois de reprendre en main des livres récents (nouveaux), et à moi inconnus, que j’avais lus soigneusement quelques années auparavant, et barbouillés de mes notes : j’ai pris en coutume depuis quelques temps d’ajouter au bout de chaque livre le temps auquel j’ai achevé de le lire, et le jugement que j’en ai retiré en gros, afin que cela représente au moins l’air et l’idée générale que j’avais conçus de l’auteur en le lisant. »

Voilà, j’arrête : après 22h, j’ai le cerveau qui n’est plus bon à rien.

Publicités

6 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. le-gout-des-autres
    Mar 29, 2013 @ 07:11:31

    Montaigne était d’abord et avant tout un homme honnête, fidèle et plein de bon sens.
    Aujourd’hui on dirait « il ne se la pète pas ».

    Réponse

  2. BeB
    Mar 30, 2013 @ 09:40:03

    « Montaigne, aurait été un parfait bloggeur »… C’est (presque) réalisé : je lis en page 20 du Magazine littéraire d’avril, l’accroche « Montaigne ouvre son blog ». Parce que les Classiques Garnier ont mis en ligne l’oeuvre complète de Montaigne – toutes les éditions parues et la version modernisée -. http://www.classiques-garnier.com

    Pendant l’été 2012, chaque jour, en semaine, pendant 5 mn, l’émission Un été avec Montaigne, par Antoine Compagnon et Daniel Mesguich (sans doute peut-on encore l’écouter) distillait cinq minutes de ses pensées.. Quel rafraîchissement pour un mois d’août !
    Les histoires de vie de nos contemporain(e)s dit célèbres, auront-elles été éclipsées, ne fut-ce que quelques minutes, par quelques-unes de ses pensées, comme « les plus belles vies sont, à mon avis, celles qui se conforment au modèle commun et humain, avec ordre mais sans rien d’extraordinaire et sans s’écarter de ce modèle. Je dirai maintenant que la vieillesse a quelque peu besoin d’être traitée plus tendrement ».

    Réponse

  3. BeB
    Mar 30, 2013 @ 09:44:33

    NB. L’été avec Montaigne, c’était sur France Inter – au cas où tu ne l’aurais pas écoutée…

    Réponse

  4. seringat
    Mar 30, 2013 @ 23:12:34

    Génial internet, les émissions peuvent écoutées jusqu’en 2015! J’en apprendrai plus sur cet homme.

    Réponse

  5. heure-bleue
    Mar 31, 2013 @ 09:04:17

    Tu pourrais même te trouver une bio….

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :