La faute

Il fallait une raison grave. Alors j’ai cherché.

Si on savait, ferait-on autrement ?

Pendant ces années, où les uns et les autres disparaissaient, ma grand-mère, elle, vivait un grand amour. Son mari était prisonnier de guerre en Allemagne, elle se cachait seule à Paris. Comment elle l’a rencontré, celui qui deviendra mon grand-père Nicolas,  je ne sais pas. Il arrivait de Bessarabie, une province de la Roumanie. En 1945, elle divorce et se remarie avec lui.

Le mari de Dopché est arrêté pendant la guerre, déporté et ne reviendra pas. Dopché vivra avec son fils unique et ne se remariera pas.

Est-ce cela ? Faut-il y ajouter le passeur véreux trouvé par ma grand-mère et qui remet Cyla, sa famille aux Allemands ?

Ma grand-mère a-t-elle mal porté la douleur et la culpabilité ? C’est probablement quelque chose de cet ordre.

Clara est donc sortie de la vie de Dopché.

Toutes deux ne pouvaient que se taire pour que le reste des vivants puissent s’entendre.

Se taire.

Publicités

7 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. eleonortrois
    Mar 26, 2013 @ 21:25:37

    Mais comment donc as-tu découvert tout ça ? Ou bien as-tu réussi à assembler des éléments que tu connaissais déjà ?
    Quoi qu’il en soit, oui, souvent les explications des grands secrets semblent tragiquement simples…et que leur silence représente en fait une entente tacite est particulièrement émouvant. Tu l’écris avec une belle sobriété qui nous touche…

    Réponse

  2. BeB
    Mar 26, 2013 @ 22:54:54

    C’est étourdissant ce que tu écris. Parce qu’avec les bribes de savoir que tu possèdes, et tu sais tout de même pas mal de choses finalement…, ce que tu écris apparaît comme une évidence.
    Qu’est-ce que tu as dû penser à elles…Essayer de te mettre à leur place..

    Je viens de voir, dans ton « se taire » final, les lettres de « sait ». Ce n’est qu’un jeu de lettres, mais tout de même…

    Réponse

  3. lili plume
    Mar 27, 2013 @ 18:20:43

    mes grands-parents paternels venaient de Kishinev (orthographe ) en Bessarabie !!

    Réponse

  4. lili plume
    Mar 27, 2013 @ 18:22:06

    c’est maintenant en roumanie mais à l’époque ça faisait partie de l’urss je crois

    Réponse

  5. berthoise
    Mar 27, 2013 @ 20:13:34

    Je crois que dans toues les familles, il y a un cadavre dans le placard. Des non-dits, des silences, des brouilles sur des sujets futiles ou plus graves. C’est important de s’en libérer.

    Réponse

  6. seringat
    Mar 27, 2013 @ 20:23:59

    Merci pour vos commentaires qui me touchent. Au bout d’un moment on rassemble ce que l’on sait et on peut essayer de comprendre.

    Réponse

  7. mab
    Mar 28, 2013 @ 08:21:52

    Tu tiens là de quoi faire un beau roman et qui serait aussi une bonne thérapie contre ce lourd silence qui t’entoure.

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :