Souvenir de Castel Gandolfo, Corot (fin 19e siècle)

Toujours la même promenade au Louvre. Un tableau de Camille Corot où le regard vacille, emporté par un souffle, dans le bruissement des feuilles et du vent. Souffle, anima, très loin des images de l’actualité. Malheureusement, cette reproduction a perdu le souffle

Publicités

2 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. le-gout-des-autres
    Mar 02, 2013 @ 21:01:15

    Il va être le prochain pape ?

    Réponse

  2. whiterabbit
    Mar 03, 2013 @ 19:52:46

    J’adore ce tableau, dommage que la reproduction ne lui rende pas justice…

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :