Aujourd’hui, syrtes

J’ai terminé Le voyage au bout de la nuit. J’ai survolé Bagatelle pour un massacre, histoire de voir.

Parler de Céline c’est s’engager sur le rivage des syrtes. Il dirait : « Encore un gnan-gnan moralisateur, porté par une petite bourgeoise, et penserait au fond à cette demi-youtre qui s’ignore, encore une, pas crevée ». Parce que le Voyage nous invite à lire dans les tréfonds de nous-même, tout ce que nous avons peur d’y voir, tout contre quoi il faut construire le discours. Sortir de ces syrtes, ne pas se laisser engourdir par les boniments.

J’ai beau tournicoter cela dans ma tête. Rien n’y fait. Et ce n’est pas qu’une histoire personnelle.

J’aurais beau tournicoter  cela dans tous les sens, c’est même pas pour mes morts. Pour eux aussi tout de même.

Combien de poètes, combien d’écrivains se sont engagés collectivement ?

Combien de courageux anonymes ? Combien ont été torturés, combien se sont éteints alors qu’ils auraient pu vivre tranquillement, témoins au chaud, préservés, de l’Histoire.

Qu’est-ce qu’ils penseraient eux ? Avec la portée de ces mots dans ces années-là, avec sa lâcheté et son racisme érigés en étendard.

Qu’est-ce qu’ils penseraient de nous ? Mémoires courtes, infidèles. Te laisser une place, à toi, au milieu des autres, comme après un temps de punition où tout aurait le droit de s’effacer ?

Ce n’est pas possible.

Syrtes : sables mouvants très dangereux pour les navires.

Publicités

13 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. whiterabbit
    Fév 17, 2013 @ 08:55:22

    I totally agree!

    Réponse

  2. le-gout-des-autres
    Fév 17, 2013 @ 17:06:45

    Ne me parle pas du bon docteur Destouches.
    Un type aigri et vociférant qui, comme hélas beaucoup, est plus prompt à trouver des coupables que des solutions.
    Surtout les coupables à haïr, c’est top !
    Et puis, le bouc émissaire est une technique qui a fait ses preuves…

    Réponse

  3. eleonortrois
    Fév 17, 2013 @ 18:36:06

    Toujours ce dilemme du salopard avec pourtant du génie. Au moins l’avoir lu pour se sentir quitte d’en parler en toute connaissance de cause. Quant aux Syrtes de Julien Gracq, à lire sans hésiter parceque c’est vraiment magnifique. Et sans ambiguïté !

    Réponse

  4. BeB
    Fév 17, 2013 @ 20:14:00

    Tu t’ étais fait un devoir de persister dans cette lecture, car il le fallait, et tu as tenu bon ! De quoi te permettre d’affirmer ta pensée, avec des mots jaillis de la tête et du coeur et de rendre hommage à ceux qui ne furent pas du même bord. De quoi tenir bon, on ne sait jamais, à l’avenir, face à certains « autres » ne parlant que de génie littéraire…

    Réponse

  5. lili plume
    Fév 17, 2013 @ 21:40:35

    demi yourte ?

    Réponse

  6. livfourmi
    Fév 18, 2013 @ 19:27:56

    Le voyage au bout de la nuit, n’est-ce pas l’histoire d’un prof qui part à la découverte du Portugal?

    Réponse

    • seringat
      Fév 18, 2013 @ 21:42:33

      Livfourmi : bonjour et bienvenue. Dans Voyage au bout de la nuit, Céline utilise de nombreux éléments de sa vie pour raconter l’histoire de son héros Bardamu qui est successivement : soldat de la Première Guerre mondiale, employé dans les colonies en Afrique, ouvrier aux Etats-unis puis médecin dans la banlieue parisienne. Il aurait pu aussi être prof…

      Réponse

      • livfourmi
        Fév 19, 2013 @ 07:37:09

        Alors je me suis – une fois de plus – emmêlé les pinceaux. Quel était donc le titre de cet autre ouvrage?

  7. le-gout-des-autres
    Fév 18, 2013 @ 20:15:35

    Je ne crois pas, livfourmi.

    Réponse

  8. le-gout-des-autres
    Fév 18, 2013 @ 20:17:10

    « demi yourte ? »

    Lili, je ne crois pas qu’il s’agisse de camping…

    Réponse

  9. livfourmi
    Fév 19, 2013 @ 19:00:58

    Je sais maintenant. Je pensais à « Train de nuit pour Lisbonne„

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :