Aujourd’hui, je me suis dit.

Qu’il faudrait que je mette sur le blog les écrits du cahier vert, ceux qui restent,  parce que le cahier est bientôt terminé. Cela risque de tomber comme un cheveu sur la soupe.

Que je n’avais plus de grands-parents. Mes collègues plus jeunes parlaient des leurs et je me suis aperçue de ce que je savais pourtant. Cela m’a surpris et rendue triste.

Que Céline m’interroge sur la laideur de l’humanité sans m’apporter une réponse sur ma part d’ombre. Je me suis rappelée  de ma grand-mère maternelle et d’un fait très marquant qu’elle m’avait raconté. J’ai pensé à la part mince de l’homme qui peut rester ou disparaître.

Que je me sentais légère d’arriver chez moi à 18h10, de crier « Tout va bien ? », d’entendre « oui » avec un accent d’appareil dentaire fraîchement étrenné, de rappeler « n’oubliez pas la flûte et la douche » et de repartir à 18h20 pour ma séance de Taï chi.

Publicités

2 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. BeB
    Fév 05, 2013 @ 16:29:52

    Ce cahier vert m’intrigue..Le souhait d’en savoir plus… Pas de risque que ton prochain écrit le concernant tombe à un moment où on ne l’attend pas. Puisque nous l’attendons…
    En lisant fin de ton article, je ressens le « quotidien » comme un ciment reliant la diversité des niveaux où nous devons nous placer dans une même journée. Parce que, parfois, c’est le très grand écart…

    Réponse

  2. gracianne
    Fév 14, 2013 @ 10:44:08

    Toi aussi tu fais du Tai Chi

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :