Aujourd’hui vénusté

Je suis à la moitié du Voyage au bout de la nuit. Je me le farcis tous les soirs, par petite dose. C’est le roman héroïque d’un pauvre type médiocre, malsain, raté et qui sait très bien l’écrire. Une antiépopée. J’imagine très bien Lucchini en extraire des morceaux et les faire vibrer en grands moments d’éloquence. Ferdinand déteste le genre humain et plus particulièrement certaines catégories.  On peut dire qu’il se regarde sans complaisance et sans honte. Car c’est bien là le problème, il n’a aucun scrupule, aucun remords, aucun doute. Survivre, c’est tout ce qui l’intéresse. Prêt à tout et surtout au moins élégant. Aucune vénusté, c’est bien le cas de le dire.

Publicités

7 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. le-gout-des-autres
    Fév 04, 2013 @ 06:25:14

    Pourquoi insister ?
    Je te l’avais bien dit, non ?

    Réponse

  2. mab
    Fév 04, 2013 @ 06:29:57

    Tu aimes te faire du mal!

    Réponse

  3. lili plume
    Fév 04, 2013 @ 21:21:06

    pareil que Le goût et mab !

    Réponse

  4. seringat
    Fév 04, 2013 @ 22:37:54

    Je vais le lire jusqu’au bout non par sadomasochisme mais parce que si je veux devenir prof de français, cela me semble indispensable de pouvoir en parler en connaissance de cause. Par contre ça ne me fait pas particulièrement du bien, vous avez raison.

    Réponse

  5. BeB
    Fév 05, 2013 @ 15:57:39

    Jean-François Balmer qui l’interprète au Théâtre de l’Oeuvre jusque fin mars a de bonnes critiques semble-t-il. Je crains qu’il n’y ait pas de rappel à la clé, de ce que fut cet auteur, de ce qu’il a écrit par ailleurs…J’en suis presque sûre…

    Réponse

  6. gracianne
    Fév 14, 2013 @ 10:42:55

    Je ne sais pas. Je l’ai lu l’an dernier, j’y ai passe du temps. Tres longtemps je n’avais pas voulu le lire, parce que. J’avais entame Mort a Credit une fois, et puis laisse tomber. Et pourtant la, j’ai ete fascinee, une fascination morbide peut-etre, par sa lucidite. C’est l’histoire d’un type qui ne se fait pas d’illusion. Je suis arrivee au bout, ecoeuree. Je sais ce qu’il a ecrit par ailleurs, mais quand meme, pour moi, c’est un grand roman.

    Réponse

    • seringat
      Fév 14, 2013 @ 17:50:57

      Gracianne, je comprends ton opinion et aussi la fascination que peut exercer son écriture. J’arrive presqu’au terme de l’ouvrage et ce texte a ouvert beaucoup de questions.

      Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :