Beurk

C’est un si joli prénom. Ironie du sort c’est mon deuxième prénom.

Je ne sais pas si je vais aller au bout du Voyage au bout de la nuit. Pourtant, il le faut. J’aimerais comprendre la fascination littéraire qu’exerce cet auteur qui n’avait pas le droit de cité à la maison. Ce livre, j’avais déjà essayé de le lire plus jeune. Mais vite déçue ou désarçonnée, je n’étais pas allée bien loin.

Puisqu’il s’agirait de faire le commentaire composé d’un extrait,  je vais lire ce texte dans son intégralité en me forçant.

Ce sera difficile de faire une lecture objective.

La question est bien : est-ce que Céline doit rentrer dans le corps de la littérature de l’éducation nationale ? Peut-on séparer l’homme de l’œuvre ? Peut-on faire admirer l’œuvre de Céline ? Expliquer l’homme, dire que c’était mal mais que l’on peut admirer ce qu’il a écrit.

Visiblement oui, puisque c’est déjà fait.

Publicités

6 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. heure-bleue
    Jan 24, 2013 @ 21:08:16

    Je n’aime pas Céline, je n’aime pas ses « idées », sa lâcheté, se sauver en Allemagne avec son chat mais avant tout, je déteste son écriture….

    Réponse

  2. le-gout-des-autres
    Jan 24, 2013 @ 21:21:06

    Il est aussi difficile de nier la qualité d’une oeuvre que nier le lien entre l’oeuvre et son auteur.
    Je déteste Céline et je ne pense pas que la vocifération soit de la littérature mais…
    Verlaine était un type détestable, qui picolait, battait sa femme et ses gosses, avait une fâcheuse tendance à cocufier sa femme avec n’importe qui, même d’autres poètes.
    Cela dit, est-ce qu’il faut brûler « Poèmes saturniens » ?

    Réponse

  3. lili plume
    Jan 24, 2013 @ 21:24:03

    je n’ai jamais réussi à le lire, je le trouve nauséabond. Par contre j’ai entendu des extraits de « voyage au bout de la nuit » lus par Lucchini, c’était pas mal du tout. Remarque après il a récité « le corbeau et le renard » et j’ai trouvé ça génial… alors…

    Réponse

  4. BeB
    Jan 25, 2013 @ 20:22:20

    Je me suis arrêtée sur ta première phrase (vu qu’il y a un blanc avec le paragraphe qui suit) ! Et je suis restée pendant deux minutes à me demander si ce Beurk n’avait pas une correspondance dans une autre langue, pour que ce soit ton deuxième prénom ! Je ne comprenais rien. Alors, j’ai repris ma lecture, et j’ai compris…
    Jamais lu Céline : le personnage me détourne de sa prose. Aucune envie de m’approcher de son écriture, même si l’on me dit qu’elle est particulière. (D’ailleurs, j’ai écouté un morceau de Mort à crédit par Arletty, que l’on peut entendre sur internet, et rien de percutant). . Peut-être me serait-il possible d’écouter un extrait du « Voyage » ; avec une autre voix qui viendrait se superposer à celle de l’auteur,cela pourrait peut-être aller, je ne sais, c’est peut-être une possibilité..Il faudrait vraiment que « cela me tombe dessus ».
    NB par rapport à ce qu’écrit Lili plume sur Lucchini : comment ne pas être suspendu à l’interprétation de cet acteur, qui fait si bien passer plein de choses. Après « Dans la maison », un savoureux « Alceste à bicyclette »….

    Réponse

  5. mab
    Jan 26, 2013 @ 08:04:22

    jamais pu aller au-delà des premières pages

    Réponse

  6. le-gout-des-autres
    Jan 26, 2013 @ 08:14:54

    Mab, tu es cossarde !

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :