Le quotidien

Le quotidien, c’est cet enchaînement d’actions. Peu de trouble, peu de latence. Tout l’inverse de la nuit, des pensées immobiles. La nuit n’a rien de quotidien. Pourtant elle se répète. On s’y retrouve seul, fixe. Déconcerté parfois par la teneur de nos rêves. Se glisser hors du lit. Se glisser hors de soi.

Publicités

1 commentaire (+ vous participez ?)

  1. BeB
    Déc 02, 2012 @ 16:31:58

    Je surveillais la rubrique « commentaires » du quotidien, depuis le 29 novembre, guettant l’apparition d’un premier commentaire. Toujours rien. Sans commentaire le quotidien, qualifié souvent de gris par certains ( mais il y a de très jolis gris colorés). Ou trop à dire sur lui probablement.
    Seringat, la phrase de Flaubert, « je me grise avec de l’encre, comme d’autres avec du vin » , doit te parler mais toi c’est : « je me grise en tapant sur mes lettres « . Comme tu frappes sur le clavier, assez souvent, avant d’ aller dormir, il y a de quoi faire des rêves déconcertants en essayant de saisir, et parfois remuer, ton quotidien pas gris…

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :