Paysages

Il a levé la main et je lui ai donné la parole. Il, c’est mon élève dont le père est néo-zélandais et la mère japonaise et dont aucun des deux parents ne parlent le français. Il a lu lentement avec un léger accent anglais  :                                               «  Ecris les noms des paysages de l’histoire ».

Je lui ai dit : « Ce n’est pas exactement cela, relis la phrase ».

Ses yeux se sont penchés à nouveau et il a lu plus lentement encore  :                    « Ecris les noms des personnages de l’histoire ». Son visage, le plus souvent impassible, a souri.

Cet instant a sauvé ma journée d’hier. Parce que je n’en pouvais plus de leurs bavardages et de leur manque d’attention, parce qu’un moment je me suis demandée si je n’allais pas partir.

Mes enfants sont fans de mangas et bien moi je suis fan des écoliers qui ont des mères japonaises. J’en ai deux cette année pour la première fois dans ma classe. Un vrai bonheur.

Publicités

5 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. ange-etrange
    Sep 20, 2012 @ 18:10:02

    C’est toujours un bon moment dans ces cas là…
    Merci de ton commentaire…

    Réponse

  2. berthoise
    Sep 21, 2012 @ 04:42:19

    Il en faut des petits rayons de soleil dans une classe souvent nuageuse.

    Réponse

  3. BeB
    Sep 22, 2012 @ 17:03:51

    Cet enfant est un vrai magicien. S’en est-il rendu compte ? C’est comme s’il incarnait un haïku, avec sa capacité à agir si rapidement.
    Vous me faîtes l’effet d’être entrés dans une bulle tous les deux, l’espace d’un instant. Et j’ai eu envie d’essayer de rendre ce que je ressentais de ce que tu as raconté, à la manière d’un petit poème japonais (« à la manière » : parce que je ne m’y connais pas trop, ce n’en est probablement pas un ; je préfère faire cette réserve si tu t’y connais un peu ou si d’autres s’y connaissent…).

    Elèves bavards
    Tes nerfs devenus pelote
    La porte face à toi

    L’été échappé
    L’enfant t’a illuminée
    Ta fuite sombre

    Ses yeux ont bien lu
    Les mots inaccessibles
    Surprenant sourire

    Métamorphose
    Sait-il faire école ?
    Silence des élèves

    Réponse

  4. seringat
    Sep 22, 2012 @ 17:57:53

    Beb, merci pour ce nouvel instant de poésie.
    Ange étrange, Berthoise, il faut ces jolies notes de musique pour nous faire continuer.

    Réponse

  5. BeB
    Sep 22, 2012 @ 20:10:46

    j’ai hésité à l’envoyer parce que je te disais que je ne suis pas experte en haïku…Peut-être ce petit japonais t’en fera-t-il un un de ces jours….Merci pour ce que tu me dis.
    NB Tes deux « clandestines » à qui tu t’adresses portent des pseudonymes bien poétiques, eux..

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :