Le cahier

Sur le cahier de Découverte du monde de F., ces grands cahiers où les maîtres et maîtresses font écrire et coller toutes les activités de découverte : les plantes, le calendrier du mois, les anniversaires, le corps humain,  les planètes, les sorties au musée, la galette des rois ; sur ce grand cahier, il y a écrit : Mardi 12 septembre F. assiste à la remise de la médaille des Justes. Nous sommes en 2006, F. est en CE1, il a six ans. Comme tous les parents d’élèves, je feuillette avec lui ce cahier pendant les vacances de la Toussaint.

« Ah, tu as parlé de ça ? »

Qu’avait-il raconté à sa classe au sujet de sa grand-mère? Qu’est-ce que la maîtresse en avait fait ?

Une phrase de ton histoire, maman, était écrite là par 27 élèves d’une classe de CE1 et j’en étais particulièrement troublée. Le mois de septembre est collé sur la première page du cahier. Ensuite il y a la photo de classe, je reconnais à peine F. Sur la page suivante on parle du jardin de l’école et il y a des photos de tomates et de fleurs.

Ce jour-là, j’ai compris que cette histoire continuait, que cette histoire, mes enfants l’écrivaient déjà, l’écriraient aussi.

Publicités

3 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. mab
    Sep 10, 2012 @ 15:43:31

    C’est bien ainsi que la mémoire se perpétue

    Réponse

  2. seringat
    Sep 11, 2012 @ 06:57:40

    Sujet sensible pour moi. Merci pour ce petit mot.

    Réponse

  3. BeB
    Sep 16, 2012 @ 22:13:55

    Fabrice Midal, que tu connais peut-être, fondateur de l’école de méditation occidentale, vient d’écrire un livre au Seuil, à 45 ans, pour parler de « l’onde de choc » qui n’en a pas fini, selon lui, d’atteindre notre temps, et notamment la troisième et la quatrième génération. Pour lui aussi, ce sont ses grand-parents qui lui ont transmis quelque chose de leur histoire. Converti au Bouddhisme il y a pas mal de temps, il a fait un pas de côté par rapport à notre civilisation, changé son regard, a beaucoup écrit sur le Bouddhisme, mais se dit « rattrapé » comme beaucoup de sa génération, et en questionnement constant,
    cf vidéo du débat organisé à l’auditorium du Monde le 11/9/2012 avec Annette Wieworka et Nicolas Weil sur philosophies tv.

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :