La belle endormie

J’ai voulu y retourner pour ne plus y revenir ensuite jusqu’à la pré rentrée. La grande école était vide. Seuls des ouvriers s’activaient pour terminer les travaux. « C’est pas fini » m’a dit l’agent d’accueil un peu inquiet. J’ai traversé les couloirs, découvert les paillassons à boules antidérapantes qui ont été fixés un peu partout, j’imaginais déjà le déluge de commentaire. La belle endormie sommeillait. Descendre les stores des grandes fenêtres sud, allumer l’ordinateur, l’écran, l’imprimante. Tout marche, sauf le réseau, c’est déjà pas trop mal. Les gens du ménage ont été extraordinaires, je crois que c’est la première année, où je retrouve tout à sa place. Pas besoin de courir à la recherche de ses bancs, tables, chaises. La trousse sur le bureau, le cahier journal, sa liste d’élèves, les divers lutins, etc… Aucune livraison n’avait été faite, alors tant pis et tant mieux je porterai plus tard les kilos de cahiers et de matériel divers. Voilà, je t’ai laissée à peine éveillée, te rendormir encore. A bientôt, ma classe.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :