La chemise de nuit sur la tablette, merci.

Mon cher et tendre me demande d’un ton ironique si aujourd’hui est bien un jour où j’ai le droit de faire de l’écran. Mon cerveau vérifie rapidement : vendredi, la barre de minuit n’est pas passée… (Cendrillon d’un autre genre), donc on n’est pas samedi (car nous avons fixé comme jours de black out pour les enfants, samedi, lundi et mardi). Donc c’est bon. Oui mais demain et là je me révolte. Ce cerveau qui commence parfois à oublier les prénoms se connecte illico à une réflexion justifiée que nous a faite une amie qui a 4 enfants : ce n’est pas parce que vous appliquez des règles utiles et justes à vos enfants que vous devez avoir les mêmes. On travaille, nous, sur nos ordinateurs, on a besoin de consulter nos mails (et nos blogs j’aurais ajouté).

Fais attention quand même, ma petite, parce que tu as commencé aussi à lâcher sur les cookies au chocolat…

To be or not to be, réfléchis-y.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :