La Maison rouge, Louis Soutter

Ce serait comique de dire que ce que l’on a préféré c’est le photomaton (un petit délire à 2 assises sur le tabouret).  Non, ce ne serait ni très sympa ni très juste. Remettons  nos lunettes et soyons sérieux. Ce sera donc « à découvrir ». Un graphisme très fin, des supports originaux notamment des livres, une série de peinture aux doigts qui interpelle. Le mur en bulles nous a aussi beaucoup plu. Au retour dans le métro, j’ai lu que c’était l’oeuvre d’une artiste, très conceptuelle puisque c’est une sculpture.

Ysé et moi étions toutes bronzées, piquées de couleurs roses et orange. Les grands yeux bleus d’Ysé. Remonter le port de l’Arsenal. Il semble bon de pouvoir s’y poser. Enfin deux grosses glaces au Paradis du fruit.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :