Garder le cap

Ysé me l’a dit et la nouvelle est tombée là, au milieu de la Maison Rouge dans l’exposition Louis Soutter. On a essayé d’en reparler le moins possible mais c’est là. J’aime bien sa maman. Elle ne m’en voudra pas, je ne suis pas à sa place, parfois c’est compliqué les sentiments.

J’ai des bons souvenirs, probablement très très différent de ma cellule familiale et le terme cellule est adéquat. C’est un timbre de voix et un phrasé assez lent. D’ailleurs dans sa géographie rien ne semble vraiment pouvoir se bousculer. Si on l’observe, on doute que cela soit possible et puis il y a une orchestration magique, les choses se font. Il n’y a pas de peur, de doute. Tellement différent. Une respiration tranquille, une confiance.  Un regard bienveillant.

Aussi soigne-toi bien. Mes pensées vous accompagnent.

Publicités

2 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Ysé
    Août 26, 2012 @ 15:22:40

    Ysé en est tombée là, voir sa mère dans les yeux de sa meilleure amie qui écrit si bien… Oui c’est une mère formidable qui m’a donnée cet optimisme et cette joie de vivre qui sont ma plus grande fierté. Et grande optimiste elle guérira, voilà !

    Réponse

  2. seringat
    Août 26, 2012 @ 17:30:48

    Je suis bien heureuse de t’entendre. Au passage, Ysé c’est une super héroïne, romanesque et passionnée (pas du genre bouillote) chez Claudel.

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :