En apesanteur

C’est à la fois tout simple à écrire, dérisoire mais tellement délicieux. Cette mousse au chocolat noir savourée sur le balcon à 22h. Il fait encore jour, les hirondelles chassent, la ville est paisible. Il fait bon. C’est bon.

Aujourd’hui en revenant de la médiathèque, j’ai croisé une ancienne élève que j’ai eu en CE2, il y a 12 ans, ma première année d’enseignement. Une petite pestouille, distillant le fiel sur des zigotos fragiles qui voulaient ensuite étrangler la malheureuse, faisant des clans, des bla-bla sur les copines, le tout sur un fond bien sirupeux de » je suis une petite fille modèle ».

J’ai toujours un moment d’hésitation quand je revois mes premiers élèves. Si, c’est bien elle, cette pulpeuse jeune femme se déhanchant finement sur des hauts-talons. Gracieuse, dansante avec de jolis yeux mutins. Visiblement elle a envie de me saluer et me dit un gentil « bonjour ». Elle doit avoir 19 ou 20 ans. Je la revois dans la cour avec des nattes qu’elle roulait en macarons autour des oreilles. Aujourd’hui c’est une magnifique jeune femme.

Le temps passe.

Publicités

2 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. gracianne
    Août 30, 2012 @ 09:33:57

    Alors oui, il va falloir que tu l’essaies 🙂

    Réponse

  2. seringat
    Août 30, 2012 @ 17:07:48

    Je viens de faire les courses en conséquence.

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :